dossiers

Illustration de l'article
Lundi 8 octobre 2012 | 08h22

L'état mondial des data centers

L’Etude mondiale 2012 démontre que l’investissement dans les data centers a augmenté de 22% dans le monde par rapport à 2011. L’augmentation prévue de l’investissement pour 2013 est de 14%.


L’Etude Globale DatacenterDynamics 2012 est l’étude quantitative la plus large sur le secteur du data center, révélés le lundi 8 octobre 2012.

Les enseignements principaux sont l’investissement toujours croissant dans ce secteur, une augmentation des exigences en termes d’alimentation électrique et le recours à l’externalisation, particulièrement à travers la colocation.

Augmentation de l’investissement de 22,1% au niveau mondial

Les résultats de l’étude indiquent que l’investissement total dans les data centers est passé d’environ 86 milliards de dollars en 2011 à 105 milliards en 2012 – soit un progrès de 22,1%.
 
« Nos prévisions pour 2012 font état d’un taux de croissance de l’investissement ralenti mais plutôt vigoureux, à 14,5% par rapport aux niveaux d’investissements de 2012 soit un investissement additionnel de 15 milliards de dollars » commente Nicolas Hayes, managing director de DCD Intelligence.

Le domaine connaissant la plus forte croissance en investissement entre 2011 et 2012 est la gestion des infrastructures, ainsi que les domaines mécaniques et électriques, qui comprennent l’équipement de distribution électrique, les systèmes UPS, les générateurs, les installations de refroidissement, de sécurité, de sécurité incendie ainsi que les systèmes de gestion d’infrastructure et les services annexes – avec une croissance de l’investissement de 22,5%, ce dernier passant de 40 à 49 milliards de dollars.
Le secteur de l’équipement IT, qui comprend les équipements « actifs » comme les serveurs, le matériel de stockage, les switch et les routeurs, a connu une croissance de l’investissement plus mesurée, à 16,7%, passant de 30 à 35 milliards de dollars.

Selon Hayes, « La majorité de la croissance de l’investissement dans le secteur est à mettre au crédit de marchés moins développés, bien que nous constations encore une certaine croissance dans les marchés mûrs d’Amérique du Nord et d’Europe de l’ouest. Des régions comme l’Asie-Pacifique et l’Amérique Latine sont celles qui nourrissent réellement l’investissement dans le data center. »

Des demandes en électricité en croissance de 63%

Les exigences en termes d’alimentation électrique pour le secteur continuent à progresser. L’Etude 2012 montrent même une augmentation massive de cette demande, de 63,3% au niveau mondial, à 38 Gigawatts (GW) avec une augmentation prévue de 17% pour 2013.

 Une augmentation du nombre de kilowatts (kW) par rack a aussi été constatée. Globalement, la proportion de racks à haute densité –plus de 10 kW par rack - rapportée au nombre total de racks a augmenté pour passer de 15% des racks en 2011 à 18% en 2012. Le pourcentage de racks de densité moyenne (5-10 kW par rack) est passé de 30% à 33%.

Les exigences en matières de génération d’électricité, de distribution, de systèmes UPS et de refroidissement vont sûrement s’accroître en réponse à ces densités plus fortes.

En ce qui concerne les retours de l’Etude 2012 au niveau mondial sur la disponibilité d’électricité, Hayes commente : « De manière surprenante, les préoccupations en matière de disponibilité et de coût de l’électricité – deux sujets récurrents dans les médias et parmi les professionnels du data center ces dernières années – sont en recul au plan mondial. »
 « Cela s’explique en partie par la plus forte présence dans l’échantillon d’entreprise de marchés moins développés où les exigences énergétiques sont plus réduites et donc moins contraignantes que dans les marchés plus mûrs. La deuxième explication tient au fait que les entreprises utilisant les data center ont mis en place des stratégies d’efficacité ou autres sur les 12 derniers mois, pour limiter les coûts de l’énergie en augmentation et pour surmonter les problèmes liés à la disponibilité. »

L’immobilier en forte croissance pour 2013

La tendance globale de l’évolution du “white space” – l’espace du data center qui héberge les équipements IT – montre une croissance relativement réduite à 8,3%, de 24 millions de mètres carrés à 26 millions. Toutefois, on prévoit une forte augmentation de cet espace de 19,2% à 31 millions de mètres carrés en 2013.

Une augmentation significative du recours à l’externalisation

Une augmentation significative du recours à l’externalisation, plus particulièrement aux services de colocation, a été constatée sur les douze derniers mois (+31,3%, de 16 milliards à 21 milliards de dollars), une tendance qui se poursuivra avec 5 milliards de dollars d’investissements supplémentaires en 2013.
Cela s’explique entre autres raisons par la nécessité pour les économies occidentales, dans une période difficile, de réduire le CapEx et la complexité des structures data center.

Toutefois, c’est dans la zone Asie-Pacifique que l’on constate la plus forte croissance des dépenses en externalisation, du fait de l’augmentation du nombre d’infrastructures data center de grande taille, ce qui encourage les entreprises à externaliser plutôt qu’à louer ou construire leur propre espace.
Selon Zahl Limbuwala, directeur du Groupe de Spécialistes du Data Center BCS (qui avec 1400 membres représente toutes les fonctions et facettes du secteur, de l’ingénierie au software et aux professions légales), « les résultats mis en évidence par l’Etude 2012 confirment largement les tendances qualitatives que nos membres ont constaté sur l’année dernière. »

« Les chiffres de l’Etude DatacenterDynamics viennent en appui de l’investissement continu que BCS s’est engagé à faire dans le secteur avec des initiatives comme les CEEDA Awards et les qualifications data center »
Rapports de L’Etude DatcenterDynamics peuvent être commandés dès maintenant et DCD Intelligence accepte les demandes de renseignements pour l'analyse sur mesure. Aller à la http://turt.co/dcd16
 =Fin du communiqué de presse global=

Asie-Pacifique

Les résultats de l’Etude Globale DatacenterDynamics illustrent bien le taux de croissance que connait le marché en Asie-Pacifique. L’investissement total dans le secteur est en hausse de 24,2% entre 2011 et 2012, la Chine étant le pays connaissant la plus forte progression, dans la région.
La région voit aussi ses besoins en électricité connaître la plus forte hausse, avec un taux de progression de 48,6% pour ces besoins sur les 12 derniers mois – à comparer avec une croissance de 5,3% des besoins pour le marché plus développé d’Amérique du Nord.

Amérique Latine

Les résultats de l’Etude démontrent la croissance significative qu’a connue le secteur en Amérique Latine sur les 12 derniers mois bien que le marché reste fragmenté selon les pays. L’investissement a crû de  31,4%, passant de 10,5 milliards de dollars à 13,8.

La plupart des infrastructures sont toujours détenues par des utilisateurs finaux et sont exploitées sur une petite échelle en termes de taille. La zone a le plus faible pourcentage au monde d’entreprises externalisant leurs opérations data center en colocation, même si on s’attend à une augmentation de ce chiffre, en parallèle d’une évolution du marché et de l’apparition d’infrastructures supplémentaires performantes destinées à la colocation.

Amérique du Nord

Les résultats de l’Etude DatacenterDynamics décrivent un marché du data center connaissant une croissance modeste en Amérique du Nord, surtout lorsqu’on le compare à l’Asie-Pacifique et à l’Amérique Latine. L’investissement dans les data centers en Amérique du Nord a augmenté de 14% sur les  12 derniers mois, à un niveau inférieur que celui constaté les années précédentes. Selon Nicola Hayes, Managing Director de DCD Intelligence, « Il faut garder à l’esprit que ce marché est un marché beaucoup plus mature que celui d’autres régions.

Par conséquent les taux de croissance sont naturellement plus bas que dans les marchés en développement. Par exemple, alors que l’on voit que l’investissement progresse de 31,4% sur le marché d’Amérique Latine, en valeur absolue les montants investis s’élèvent à 13,8 milliards de dollars dans cette zone, à comparer à l’Amérique du  Nord ou pendant les douze derniers mois 44,1 milliards de dollars ont été investis. Le climat économique a toutefois un léger impact sur le secteur technologique et en particulier sur les dépenses consacrées au data center, les entreprises considérant de manière plus prudente que les années précédentes leurs choix d’investissements. »

Malgré un emballement médiatique sur les besoins en électricité du secteur, on voit que ces derniers ne progressent que de 5,3% sur les douze derniers mois. Les chiffres de l’Etude portant sur la sensibilisation à de meilleurs pratiques en matière d’électricité, sur la surveillance des émissions carbone et de l’impact énergétique des data centers en général montrent un plus fort engagement en faveur de la réduction des coûts énergétiques et en direction de meilleurs taux de PUE.

Europe

Malgré des conditions économiques difficiles dans toute la région, l’industrie du data center a connu une croissance robuste en termes d’investissement. Les résultats de l’Etude Globale DatacenterDynamics montrent que l’investissement dans les data centers en Europe a crû de 13,6% entre 2011 et 2012, passant de 40,5 milliards de dollars en 2011 à 46 milliards en 2012. Bien que cette croissance puisse apparaître comme modeste en comparaison de celle de régions comme l’Asie-Pacifique et l’Amérique Latine (respectivement 24,2 et 31,4% de croissance), il s’agit d’un taux similaire à celui du marché nord-américain, mature lui aussi. L’Europe représente par ailleurs toujours une proportion importante de l’investissement global dans le data center.
 


Partager cette information

Commentaires

Aucun commentaire n'a été ajouté