à la une

Illustration de l'article
Mercredi 9 mai 2012 | 08h00

Lorraine : covoiturage en panne

Les deux expériences de covoiturage assistées par GPS avec la société Covivo en Meurthe-et-Moselle n'ont pas apporté les résultats escomptés. Le service est suspendu, sans toutefois être abandonné.


Le covoiturage avec la société Covivo dispose du soutien de l'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie), de fonds européens FEDER, des collectivités locales, du conseil général de la Meurthe-et-Moselle, de la CCI, d'entreprises...

Tous soutiennent les expériences menées dans le département, mais elles ne donnent pas les effets attendus. Du coup, le service a été mis en stand by. L'an passé, nous évoquions déjà un démarrage poussif.

Si l'idée de se servir d'Internet ou encore de s'aider des smartphones pour une interaction directe entre chauffeurs et passagers est excellente, dans les faits les résultats ne sont pas à la hauteur de l'attente. Tous oublient que la réussite du covoiturage se joue sur une affaire de confiance. Tous ne voyagent pas avec un inconnu. Seul le facteur argent pourra encore sauver une bonne idée qui met du temps à s'inscrire dans les habitudes.

Source : Est Républicain - Nancy : les freins du covoiturage

 


J’ai la fibre – La vie est belle – Covoiturage à... par Jailafibre

Partager cette information

Commentaires

  • Posté le jeudi 10 mai 2012 à 09h17 par PETIOT Votre message n'est pas très optimiste: moi j'utilise toujours le service sur http://www.covivo.eu sans aucun souci même s'il est clair que plus il y a de monde, plus ça peut bien fonctionner. Le vrai souci est peut être là. Tout le monde se plaint de la circulation et du prix de l'essence mais peu participent à ces initiatives.

    Répondre

  • Posté le mercredi 9 mai 2012 à 17h37 par ben c'est peut-être aussi que tous les gens que je connais n'utilisent pas cette appli mais le site covoiturage.fr avec son appli. ça marche peut-être mieux

    Répondre