novembre 1, 2020

Comment bien choisir son four ?

Le réfrigérateur, les plaques chauffantes, la friteuse… et le four font partie des éléments présents dans une cuisine.

Parmi ces équipements, le four se démarque par ses avantages et les différentes possibilités de cuisson offertes aux ménages.

Pour de la pâtisserie, cuire toute sorte de viandes, les poissons ou une expérience particulière son utilisation est bien appréciée et convenable.

C’est pourquoi il faut veiller à choisir un bon four pour sa cuisine. Découvrez dans ce guide les critères pertinents pour faire son choix.

La configuration du four

Pour acheter un four, il faut au préalable tenir compte de l’espace disponible dans sa cuisine. L’utilisateur peut donc choisir entre deux modèles de configuration du four.

Encastrable

Simple et pratique à utiliser, ce modèle s’incruste dans un endroit réservé pour cela une cuisine. Il permet d’optimiser l’espace et d’éviter à chaque fois les déplacements d’appareil.

Pose libre

Ce type de four se pose directement sur une étagère ou sur une table dans votre cuisine.

Un peu plus compact, il est généralement difficile de lui trouver la place idéale.

Ce modèle est différent du four encastrable à cause de sa configuration. Les caractéristiques de cuisson sont les mêmes.

Le mode d’alimentation du four

Avec les avancées technologiques, le mode d’alimentation des électroménagers varie selon le modèle.

Ainsi, le four peut fonctionner soit à l’aide du courant électrique ou du gaz.

Gaz

Le gaz est l’une des sources d’alimentation bien connue du four. Il est réputé pour offrir de fortes températures en un laps de temps.

L’utilisateur est aussi à l’abri des problèmes de courant ou des pannes d’alimentation.

Électricité

Plus récent et très pratique, ce modèle offre de nombreuses fonctions d’utilisations.

Il est plus aisé pour effectuer une nouvelle expérience culinaire avec ce type de four.

La capacité du four

Pour préparer un repas, il faut tenir compte du nombre de personnes dans le ménage.

Ainsi, la contenance du four permet de préparer facilement pour toute la famille. De façon générale, il s’étend de 25 à 65 litres.

Le mode d’entretien du four

En dehors du fait d’être un élément de choix, l’entretien permet également de profiter de son four sur une longue durée.

Le procédé d’entretien varie, d’un modèle à un autre.

Nettoyage naturel

Ce type de procédé est communément recommandé sur des modèles traditionnels.

L’utilisateur doit alors faire un nettoyage régulier au moins tous les 3 mois. Il existe des produits adaptés et utilisables pour cette tâche.

Nettoyage par catalyse

Ce procédé transforme la graisse présente sur les parois en poussière. Toutefois, ce mode de nettoyage n’est pas complet, car ne prend pas en compte le sucre par exemple.

Nettoyage par pyrolyse

Son principe se base sur une élévation de la température à 500 ° C. Cette technique permet de détruire tous les résidus alimentaires dans le four. C’est un procédé bien efficace.

Nettoyage par Ecoclean

Une technique intermédiaire, elle réunit le principe du nettoyage par catalyse et par pyrolyse. Il se révèle économique et rapide à exécuter.

Autres critères pertinents

En dehors de ces points énumérés, il faut intégrer dans ses calculs les différents programmes offerts.

Aujourd’hui, il existe des fours qui disposent d’un système de thermostat électronique pour régler différents paramètres. Ainsi, l’utilisateur peut définir la température et le temps de cuisson de son four.

Le prix reste et demeure un élément incontournable du choix. En fonction du budget, il est aujourd’hui facile de trouver le four adapté à ses besoins.