novembre 28, 2021

Comment choisir la meilleure assurance vie ?

L’assurance vie est l’un des placements préférés des Français. Chaque année, les contrats d’assurance vie représentent plus de 100 milliards d’euros de cotisations. Ce succès tient en grande partie aux performances de l’assurance vie et à son fonctionnement. Toutefois, comme il existe des disparités entre les différents contrats, voici quelques indices pour vous aider à choisir la meilleure assurance vie.

Les différents types de contrats d’assurance vie

Il existe 3 types de contrats d’assurance vie :

Le contrat vie

Si le souscripteur est en vie au moment de la fin du contrat, les bénéficiaires désignés ou le souscripteur perçoivent le fruit de l’assurance vie sous forme de capital ou de rente. Dans le cas ou le souscripteur est décédé, le capital ou la rente est directement versé aux bénéficiaires.

Le contrat décès

Ce type de contrat peut prendre deux formes :

  • Le capital ou la rente sont versés aux bénéficiaires si le souscripteur décède avant une date ou un évènement qu’il aura décidé au moment du contrat : échéance du contrat, fin des études des enfants…
  • Le capital ou la rente sont versés aux bénéficiaires suite au décès du souscripteur.

Le contrat vie et décès

Deux situations possibles :

  • Le souscripteur est vivant à l’échéance du contrat, auquel cas il perçoit le capital ou la rente accumulée durant l’assurance vie.
  • Le souscripteur décède avant l’échéance du contrat, auquel cas ce sont les bénéficiaires qui perçoivent le capital ou la rente.

Les différentes façons de payer les primes

Là aussi il existe pour le souscripteur 3 façons de payer les primes du contrat d’assurance vie.

Paiement unique

Le souscripteur effectue un unique versement au moment de la signature du contrat d’assurance vie.

Paiements fixes et périodiques

Le contrat fixe le montant des primes et leur périodicité. Le souscripteur dispose d’une période de 10 jours après l’échéance. Si ce délai n’est pas respecté, l’assureur envoie une lettre recommandée avec accusé de réception. Le souscripteur dispose alors d’une période de 40 jours pour payer la prime en retard.

Si ce nouveau délai n’est pas respecté, le contrat peut être rompu, ou il peut perdurer, mais avec des garanties diminuées.

Paiements variables

Le souscripteur paie les primes selon ses capacités d’épargne. Toutefois, un montant minimum de primes est défini.

Les frais relatifs au contrat d’assurance vie

Pour choisir votre contrat d’assurance vie, vous devez également prendre en compte les frais mis en place par l’assureur. 

La souscription à un contrat d’assurance vie génère souvent des frais de dossier. Ils sont généralement payés au moment de la signature du contrat.

Par la suite, durant toute la durée du contrat, l’assureur prélève des frais de gestion. De même, à chaque fois que le souscripteur effectue un versement, des frais d’entrée peuvent être calculés.

On trouve également des frais d’arbitrage lors des transferts entre les différentes unités de compte.

Le montant de ces frais varie d’un contrat à un autre. Le souscripteur doit donc dès le départ prendre en compte ces frais afin de choisir le meilleur contrat d’assurance vie.

La rémunération

Dernière grande distinction au moment de choisir son contrat d’assurance vie : la rémunération.

En effet, on distingue 3 grands types de contrats :

  • Le contrat multi-support : mélange à la fois des versements en euros et des versements en unités de compte (actions, obligations…)
  • Le contrat en euros
  • Le contrat en unités de compte

En ayant connaissance de tous les éléments évoqués tout au long de l’article, vous disposez des informations essentielles pour choisir le meilleur contrat d’assurance vie. À vous de choisir quelle formule vous convient la mieux en prenant soin de comparer un maximum de propositions avant votre décision finale.