avril 18, 2021

Dans quel cas faire recours à un avocat en droit de la famille ?

La plupart des familles ne sont pas réellement préparées à se présenter devant un juge dans le cadre d’une affaire familiale. Ce sont des problèmes souvent très privés et qu’il est délicat d’exposer devant la justice. Pourtant, ce genre de litige est assez courant. Dans cet article, vous allez découvrir le rôle et l’importance de l’avocat en droit des affaires.

L’avocat en droit de la famille 

L’avocat en droit de la famille intervient lorsqu’une affaire d’ordre familial est portée devant la justice. Le droit de la famille est avant tout un droit privé.

Il régit tout ce qui concerne les relations entre individus appartenant à une même famille ou étant parenté. Ce spécialiste du droit est appelé à jouer plusieurs rôles.

Le premier est de défendre les intérêts de ses clients, mais il est aussi un conseiller et un représentant. Il leur doit également assistance et est tenu de respecter la même éthique que tous les autres acteurs du droit. 

Les affaires liées au couple 

Il faut faire appel à un avocat en droit de la famille lorsqu’un couple doit se présenter devant un juge aux affaires familiales. Plusieurs raisons peuvent amener des personnes légalement mariées à solliciter les services de ce spécialiste. 

Le contrat de mariage 

Les statistiques en rapport avec le nombre de divorces conduisent les époux à constituer un contrat de mariage avant d’officialiser une union.

Ainsi, chaque partie protège son patrimoine en cas d’éventuel divorce. Ce contrat est une procédure qui permet d’acter la célébration du mariage civil.

Le contrat de mariage permet d’ajouter des clauses et des modalités en faveur de chacun des époux. Différents contrats existent et il est important de se faire conseiller par son avocat tout au long de la procédure.  

Les violences conjugales 

Qu’elle soit physique, psychologique ou sexuelle, toute personne victime d’agression ou de violences peut solliciter ce professionnel du droit pour lui venir en aide. Dans son rôle qui est également celui d’un conseiller juridique, l’avocat pourra apporter son expertise sur les différents recours. 

Le divorce

En général, le divorce se fait en plusieurs étapes, et lors de la phase de conciliation, les différentes parties n’ont pas besoin d’avocat. Par contre, sa présence est obligatoire pendant la phase judiciaire.

En effet, c’est au cours de cette étape que les enjeux sont importants et qu’il faut obtenir le meilleur jugement.

Depuis quelques années, une audience devant le juge des affaires familiales n’est plus nécessaire en cas de divorce par consentement mutuel. Toutefois, s’il y a lieu d’auditionner un des enfants du couple, cette procédure est obligatoire. Chaque partie doit se faire accompagner de son avocat.

Les affaires avec la présence d’enfants 

L’avocat en droit de la famille intervient également lorsqu’il s’agit d’affaires en rapport avec les enfants. Ainsi, pour la procédure d’adoption ou pour l’établissement du lien d’affiliation, sa présence est nécessaire. D’autres affaires toujours liées aux enfants peuvent nécessiter la présence de ce professionnel du droit.   

L’autorité parentale

Normalement, la présence d’un avocat n’est pas nécessaire pour l’autorité parentale. Néanmoins, il n’est pas rare d’assister à un litige entre les deux parties et qui se solde par une saisie du juge.

À cet instant, il faut obligatoirement se faire assister par un avocat en droit de la famille, car les enjeux sont très importants.

En effet, pendant les audiences, la priorité du juge est toujours de trancher en faveur des intérêts de l’enfant. Pour cela, il peut décider d’enlever à l’un des parents, son autorité parentale sur l’enfant.   

La pension alimentaire

Les questions relatives à la pension alimentaire se discutent au cours du divorce. Il est du devoir de chacun des parents de mettre tout en œuvre pour s’occuper de l’enfant. Néanmoins, tout ne se passe pas toujours bien, et certains litiges peuvent survenir. La plupart du temps, il s’agit de problèmes liés au non-versement ou à la revalorisation de cette pension. 

Ici, le spécialiste intervient pour aider son client dans la rédaction de sa demande de saisie devant le juge. Il l’assiste également pendant les audiences tout au long de la procédure.

Le partage d’un héritage 

La question de la succession n’est pas toujours facile à aborder. Pour réussir cette formalité, la personne concernée doit prendre des dispositions de son vivant. C’est un moyen sûr d’éviter des conflits futurs au sein de la famille. En général, il faut faire appel à un notaire pour tout ce qui est en rapport avec une succession. 

Il est en mesure d’établir l’acte de notoriété, la déclaration de succession, l’inventaire, etc. Toutefois, en cas de blocage de la succession comme c’est le cas dans certaines situations, il a les mains liées. 

Dans certaines familles, il y a des héritiers qui n’arrivent pas à percevoir la part qui leur revient à cause de ce genre de conflit. L’avocat du droit de la famille a pour rôle d’assister cette personne jusqu’à la fin du différend. Sans l’intervention de ce spécialiste, certaines personnes auraient pris des années avant d’obtenir gain de cause.