26 septembre 2022

Immobilier locatif : le marché au bord de la pénurie à la rentrée

De nombreux sites d’annonces tels que Leboncoin et Bien’ici constatent une baisse des offres de logements à louer en France. Selon les professionnels du secteur, cette baisse des offres serait liée aux nouvelles mesures de correction des logements mal isolés.

Le marché des logements pour étudiant saturé

Selon les informations du journal Le Monde, plusieurs étudiants n’ont pas réussi à trouver de logement à l’approche de la rentrée universitaire à Strasbourg. Depuis la rentrée, une vingtaine d’entre eux sont provisoirement hébergés par l’auberge de jeunesse 2 Rives. De ces faits, le site Afges ne peut conclure que « le marché du logement étudiant est totalement bouché à la rentrée », dans sa rubrique « Quelques conseils » (notamment à Paris).

L’article prévient également ‘’qu’il est inutile de compter sur Airbnb pour se loger le temps de trouver une pièce, puisque les prix sont exorbitants à la rentrée’’.

La rénovation des cités U entraine une pénurie de logements

Une vraie crise de logement s’observe aussi bien à Strasbourg que dans les autres villes françaises, depuis la rentrée universitaire. Le nombre d’étudiants augmente pour des logements en recul.

L’une des raisons de cette crise se rapporte aux travaux de rénovations entrepris dans les cités universitaires.

Cette année, dans son enquête sur le coût de la vie étudiante, l’Union nationale des étudiants de France a notifié la « mise en tension importante » du logement étudiant dans plusieurs villes. À cela s’ajoute particulièrement « une forte demande sur le marché liée au retour en présentiel total dans les établissements ». En outre, selon le site de location et de colocation entre particuliers LocService, ‘’Angers se trouve également en tête de liste des villes où l’on observe la plus grande tension sur le logement pour étudiants.

Retour massif des étudiants pour les cours en présentiel dans les établissements, logements universitaires en rénovation…, il y a vraiment de quoi être confronté à une baisse des offres de location sur le marché.

A propos de l'auteur