juin 16, 2021

Investissement immobilier à Brest

Pont de Recouvrance à Brest (29).

Vaut-il la peine d’investir dans l’immobilier à Brest ? C’est une question que bien de personnes se posent au sujet de cette ville française située dans le département du Finistère en région Bretagne. Les loyers y sont moins chers tout comme les coûts d’acquisition des studios et appartements.

Vous avez un projet d’investissement immobilier à Brest ? Découvrez dans cet article, un condensé de tout ce que vous devez savoir pour réussir votre projet d’investissement.  

Brest : une ville rentable en terme locatif

La majorité des biens immobiliers sont des appartements et de nombreuses opportunités existent pour réaliser un investissement immobilier à Brest . On ne dénombre que 25,1% de maisons individuelles. La région connaît un taux de locataire avoisinant les 54,1 %. Un taux largement en dessus du pourcentage national de 39,8%. À cela, s’ajoute le coût assez faible des loyers qui est 3 fois moins cher que celui de certaines villes.

Un studio de 15 mètres carrés peut vous coûter environ 30.000 €. Les appartements plus grands comme ceux de 3 pièces peuvent aller jusqu’à 75.000 €.

C’est seulement lorsqu’on s’intéresse à ceux de 4 pièces ou de 5 pièces, que la barre des 100.000 € est franchie. 

Comme si tout cela ne suffisait pas, la région connait une stagnation des prix. Il n’y a pas eu d’évolution significative des prix depuis plus de 3 ans. Il arrive même de constater une légère diminution de ceux-ci. 

On comprend aisément que Brest soit une cible privilégiée tant par les investisseurs que par les locataires. Par ailleurs, les appartements de 4 ou 5 pièces sont justement les plus recherchés malgré le fait qu’ils soient les plus chers.

Ce qui représente un potentiel de rentabilité encore plus élevé pour les investisseurs. Ils pourront très vite recouvrer le montant de leur investissement.  

Où investir à Brest ?

A Brest, le quartier le plus intéressant pour l’investissement immobilier reste le centre de Siam. Cette zone commerciale attire notamment les familles en raison du type de biens disponibles (T3-T4 ou plus). Il y a très peu de petites surfaces disponibles dans cette zone. Et ce peu de surface disponible est vendue à des prix défiant toute compétitivité. 

Il existe également peu d’offres pour les appartements en colocation. Vous pouvez peut-être opter pour ce concept. Ce sera une autre façon de se démarquer de la concurrence.

Mais attention, il n’est pas judicieux d’investir dans des micro-surfaces (moins de 20m2). En raison de l’offre disponible et des loyers bas, ce type de bien ne trouvera pas facilement d’acquéreur.

Si votre projet vise les jeunes actifs et les étudiants, vous gagnerez à vous intéresser aux quartiers situés en périphérie du centre du Siam. Des quartiers comme Saint-Martin, Saint-Michel et la Place de la Liberté. Dans ces quartiers, vous trouverez plus facilement de grands studios (environ 35.000 € pour un loyer de 280 €) et des appartements T2 (environ 55 000 € pour un loyer de 370 €).

Le quartier de la Recouvrance est très recherché par les jeunes soldats. Les prix y sont assez bas. Environ 1200 €/m2 pour les mêmes loyers que dans les zones mentionnées ci-dessus. 

Un quartier en outre se démarque de plus en plus à Brest. C’est la place de Strasbourg. On le considère comme un quartier d’avenir, mais il représente pour le moment un investissement risqué.

Par le passé, ce quartier était dynamique, mais il a ensuite vu ses prix baisser et ses commerces fermer.

Il fait maintenant partie d’un plan de réhabilitation de la ville, qui souhaite le transformer. C’est un quartier éloigné, mais qui sera sans doute intéressant pour les jeunes familles. Les prix y sont actuellement assez bas et devraient donc augmenter à l’avenir. Pour l’instant, il y a peu de biens immobiliers de qualité, donc il sera facile à louer.