novembre 28, 2021

L’écotourisme : développer un tourisme plus durable

écotourisme

Visant à associer l’activité touristique avec une stratégie de développement durable, l’écotourisme prend de plus en plus d’importance aux yeux des professionnels du tourisme et des clients. Découvrons quels sont les grands fondements que doit prendre en compte le consultant en tourisme pour assister les collectivités dans le développement de l’écotourisme.

Tourisme en milieu naturel

L’écotourisme consiste généralement à découvrir un lieu naturel. Autrement dit, les touristes se retrouvent en petits groupes et ne visitent pas des monuments, mais des espaces naturels dotés d’une biodiversité particulièrement riche.

Cependant, ce type d’écotourisme peut entrainer l’effet inverse. En effet, l’arrivée massive de touriste, même répartie en petits groupes, peut dégrader l’écosystème.

Le consultant en tourisme doit prendre en compte ce problème et identifier des mesures permettant de limiter l’impact de la présence humaine.

Préserver la biodiversité

L’un des principaux fondements de l’écotourisme repose sur la préservation de la biodiversité. Autrement dit, le lieu touristique ne doit plus entrainer une destruction des espèces vivantes. Au contraire, l’un des objectifs de l’écotourisme est de faire découvrir des écosystèmes.

De ce fait, le consultant en tourisme doit s’assurer que les flux de touristes ne représentent pas une menace pour la biodiversité.

Cette préparation doit être réalisée en amont et en concertation avec les différents acteurs du territoire et les spécialistes de la biodiversité.

Une planification territoriale est donc indispensable. Chaque espace naturel et différent, et doit être analysé selon ses propres spécificités. Les espaces les plus fragiles doivent être protégés et interdit au tourisme.

La population locale

L’écotourisme doit agir en complémentarité avec la population locale. Ce constat est d’autant plus vrai quand l’écotourisme se déroule dans des pays peu développés où le tourisme représente une manne financière importante et où les populations locales sont pauvres.

Il est alors très important d’impliquer les populations locales afin qu’elles puissent en tirer des bénéfices. De cette façon, les populations sont encouragées à garantir le développement de l’écotourisme.

À ce titre, une partie des revenus générés par l’écotourisme doit naturellement être reversée aux populations locales et aux acteurs locaux. Une autre partie doit être utilisée pour protéger le lieu naturel du territoire concerné.

Informer les touristes

L’écotourisme ne peut pas fonctionner si les touristes ne jouent pas le jeu. Le consultant en tourisme doit donc développer une stratégie pour inciter les touristes à être véritablement concernés par l’enjeu écologique.

Naturellement, en règle générale, les écotouristes sont déjà des personnes sensibilisées aux enjeux écologiques.

Toutefois, ils attendent également du séjour qu’on leur présente la biodiversité des lieux et qu’on leur présente les différentes solutions permettant de la préserver. 

Cela implique de former des guides et des professionnels du tourisme sur les questions écologiques du territoire dont il est question. Le touriste se sent d’autant plus impliqué lorsque tous les acteurs du territoire le sont.

L’écotourisme existe depuis plusieurs décennies, mais il connait un regain d’intérêt depuis quelques années. De plus, alors qu’il a longtemps été réservé à quelques sites exceptionnels à l’autre bout du monde, l’écotourisme concerne désormais de nombreux territoires français.