26 septembre 2022

Loi de finance et pouvoir d’achat 2022

Comme nous le savons toutes et tous, et que trop, le pouvoir d’achat est l’un des sujets chauds de cette rentrée 2022. En effet, entre l’inflation, la période de Covid aux impacts sociaux nombreux et dans une moindre mesure, la guerre en Ukraine, le pouvoir d’achat des Français est la clé d’une politique réussie.

Le traditionnel projet de loi de finance est dans les tuyaux à l’Assemblée Nationale.

Loi de Finance 2022

Le projet de Loi de Finance 2022 est clair : il y aura des mesures exceptionnelles dédiées au pouvoir d’achat pour un montant de 20 milliards d’euros. Le but est clair, à savoir appuyer le pouvoir d’achat des Français dans les prochains mois, voire prochaines années…

Prime de rentrée et bouclier sur le gaz comme l’électricité

En premier lieu, notons la mise en place d’une prime de rentrée, à savoir 100 euros par “foyer” et 50 euros de plus par enfant.

Un joli coup de pouce pour cette période clé de l’année pour des millions de parents.

Aussi, le gaz et l’électricité sont au coeur de débats, notamment en rapport avec ce qu’il se passe du côté de l’Ukraine. En ce sens, l’Etat français souhaite geler tout simplement la hausse des prix de 4%, et ce, jusqu’à début 2023. Un premier pas mais l’hiver dure jusqu’à Mars…

Mobilité, retraite et le fameux point d’indice

Egalement, la mobilité est une des clés pour retrouver un travail et l’aide au carburant sera de 30 centimes par litre puis 10 centimes par litre à compter de Novembre.

Idem pour l’aide défiscalisée aux entreprises toujours en rapport avec l’essence.

Les retraités ne sont pas en reste, car c’est un véritable base électorale. Une revalorisation de 4% est prévue à cet effet. Quasiment idem pour la hausse du point d’indice des fonctionnaires, à savoir 3,5%.

 

A propos de l'auteur