26 septembre 2022

New York en état d’urgence pour lutter contre la polio

La poliomyélite est une maladie très contagieuse qui provoque la paralysie chez l’homme. Après l’apparition d’un nouveau cas dans la ville de New York, les autorités déclenchent l’état d’urgence afin de limiter la propagation de cette maladie.

La poliomyélite interpelle les autorités new-yorkaises

L’État de New York décide d’agir efficacement contre la polio. Selon les informations de la chaîne américaine CNBC, la gouverneure de New York, Kathy Hochul, a déclaré ce vendredi, l’état d’urgence contre la poliomyélite. Le but de cette déclaration est d’augmenter le taux de vaccination pour réduire le taux de propagation de ce virus qui continue de se répandre au sein de certaines communautés.

Selon la même chaîne, le virus a été récemment détecté dans des échantillons d’eaux usées, au sein de quatre comtés et dans la ville de New York elle-même.

Depuis plusieurs semaines, cette maladie capable de paralyser l’homme provoque l’inquiétude chez les autorités.

Un premier cas détecté en juillet

Un nouveau cas de polio a été détecté aux États-Unis. Il s’agit d’un adulte non vacciné ayant attrapé la maladie en juillet, et souffrant de paralysie. Or la première infection connue aux États-Unis depuis près d’une décennie avait conduit à une surveillance accrue des eaux usées.

Avec cet état d’urgence, de nouveaux acteurs pourront administrer le vaccin à l’instar des agents de santé (pharmaciens, sages-femmes, docteur…) et des services d’urgence. En effet, les autorités visent à augmenter le plus rapidement possible le taux de vaccination, particulièrement bas dans certains comtés de New York.

À Rockland par exemple, le taux de vaccination n’est qu’à 60% et à Orange, il ne dépasse pas les 58%.

La commissaire à la santé de New York, le Docteur Mary Bassett, appelle donc les personnes non vaccinées à le faire dès que possible. Il exhorte les New-yorkais à n’accepter aucun risque et rappelle que la vaccination contre la poliomyélite est sûre et efficace. ‘’Toute personne ayant reçu les doses recommandées sera efficacement protégée contre la maladie’’, a-t-il ajouté.

A propos de l'auteur