26 septembre 2022

Tout sur la peinture sur bois en extérieur

À l’instar de la peinture pour intérieur, la peinture extérieure est aussi un élément de décoration qui participe aussi à l’embellissement d’une maison. Lorsqu’il est appliqué comme revêtement de vos façades en bois, fenêtres, portes, clôtures, véranda, etc., il favorise durablement la protection de ses éléments extérieurs cotre les UV et les intempéries tout en les rénovant.

Alors si vous souhaitez repeindre votre façade, bardage, portes et fenêtres extérieurs en bois, nous vous mettons sur la piste d’informations essentielle à avoir autour la peinture sur bois en extérieur, afin d’optimiser votre choix.

peinture bois extérieur

Ce qu’il faut savoir avant de repeindre ses éléments extérieurs

Lorsqu’il est exposé aux agressions extérieures, il faut souligner que le bois, ce matériau noble et chaleureux nécessite un traitement particulier pour retrouver de sa superbe.

En effet, avant de songer à repeindre votre extérieur il est nécessaire de poser un diagnostic préliminaire pour connaître l’état du bois afin de déterminer la peinture bois extérieur qui lui est adapté.

Ce diagnostic va reposer sur l’analyse de la nature du support à peindre, son état, les déformations subites ou parties abîmées.

Cela a pour effet de déterminer le niveau de traitement (lessivage, sous-couche traitement, ponçage… à apporter au support, pour optimiser l’efficacité de la peinture qui lui est appliquée. 

Les différents types de peintures pour bois extérieur

Pour refaire la peinture d’éléments extérieurs, trois différentes options de peintures pour bois extérieur s’offrent à vous.

Toutefois, il vous faut tenir compte de l’état du support, du temps de séchage, du rendu qu’offre celle choisie, du climat de la région ainsi que la garantie offerte pour opérer votre choix.

  • l’acrylique : ce choix de revêtement microporeux, à la particularité d’accentuer les couleurs vives en leur donnant un aspect plastic. Aussi, il favorise la respiration au bois et lui évite d’écailler sa peinture en le rendant imperméable ;
  • le glycéro : adapté aux régions à climat extrêmes, ce choix de peinture offre une excellente résistance à l’humidité de par sa bonne adhérence ;
  • l’alkyde : ce type de revêtement aux propriétés élastiques et imprégnantes tire parti des meilleurs avantages qu’offrent les deux précédents types de peinture ; 

En outre, il est adapté tous types de bois malgré son état [traité, imprégné de lasure, peinte ou même vernie] et offre une protection inaltérable au bois au même titre que la peinture suédoise.

Notamment, en assurant l’entretien et le bon vieillissement du bois et en lui conférant plus de résistance [y compris celle insecticide et fongicide] et de durabilité 

 

A propos de l'auteur